« Prêter le flanc », s’ouvrir d’un coté, puis de l’autre, vivre une asymétrie et revenir au centre, pour observer.
Dans le geste de se pencher, on prête l’oreille, on s e met à l’écoute.
On explore le coté droit, puis le coté gauche. On revient au centre et on intègre, on accueil.
Harmonie et souplesse dans le mouvement, fermeté dans la posture.
Dans le fait de se pencher, les bras levés au dessus de la tête, une courbe alors se dessine, un geste très féminin, presque lunaire, prend forme.
C’était cela,  notre travail de vendredi soir. L’enchainement et quelques postures étaient dédiés aux postures de flexion latérale.  Je vous attends, si le cœur vous en dit, vendredi prochain. Namasté.